QUBE BLOGUE

Dix erreurs à éviter quand vous achetez une maison

Faire l’achat d’une maison est sans aucun doute l’investissement le plus important dans la vie d’une personne. Malheureusement, de nombreux acheteurs ne savent pas vraiment comment procéder et leur naïveté finit par leur coûter beaucoup de temps et d’argent. Voici la liste des dix erreurs les plus graves qu’un acheteur peut faire et comment les éviter.

Choisir la mauvaise hypothèque

L’hypothèque devrait être le premier critère pour choisir quelle maison acheter et combien payer pour celle-ci. D’abord, un acheteur potentiel devrait contacter un courtier financier indépendant, qui l’aidera à choisir le meilleur endroit pour obtenir un prêt et le produit hypothécaire qui lui convient le mieux. Ensuite, l’acheteur serait sage d’obtenir une hypothèque préapprouvée, afin d’augmenter son pouvoir de négociation lors de l’achat de sa nouvelle maison.

 

Dépasser son budget

Les acheteurs ont tendance à surestimer le montant qu’ils peuvent réellement payer pour une maison, car de grands chiffres portent souvent à confusion. Obtenir une hypothèque préapprouvée permet à un acheteur de voir le montant potentiel de ses paiements. En revanche, il faut aussi tenir compte de la mise de fonds (au moins 20 % du prix d’achat) et des frais de clôture (1 à 2 % du prix d’achat). Il ne faut pas non plus oublier les paiements d’assurances, l’impôt foncier et l’entretien annuel. Il vaut mieux tout additionner avant de déterminer son budget.

 

Assurer sa mise de fonds

En général, les banques demandent une assurance prêt hypothécaire de la SCHL lorsque la mise de fonds est inférieure à 20 % du prix d’achat. Malheureusement, les acheteurs doivent payer une prime pour ce service, qui peut être aussi élevée que 3,25 % de la valeur du prêt. Grâce au régime d’accession à la propriété, les acheteurs d’une première maison peuvent retirer jusqu’à 25 000 $ (50 000 $ pour un couple) de leurs REER pour l’appliquer à leur mise de fonds. À long terme, une mise de fonds plus élevée pourrait permettre aux nouveaux propriétaires d’économiser des milliers de dollars en intérêts sur leur hypothèque.

 

Faire une inspection incomplète

Les acheteurs devraient faire une inspection rigoureuse de leur potentielle nouvelle demeure et garder l’œil ouvert pour plus que de futurs changements au décor. Assurez-vous que les drains, les robinets, les toilettes et l’eau fonctionnent. Prenez le temps d’allumer l’air climatisé, de vérifier s’il y a des signes de moisissures, d’inspecter les panneaux électriques pour voir l’état des fils. Demandez à vos futurs voisins s’il y a des problèmes avec la maison. Cela vous aidera à éviter d’éventuelles réparations et bien des frustrations.

 

Acheter sans courtier immobilier

Pour acheter une maison, il est essentiel de faire affaire avec un courtier immobilier. Ils connaissent bien les environs et sauront trouver la maison que vous désirez. Ils savent aussi quelles maisons ont été récemment mises en vente dans la région et peuvent utiliser ces informations en votre faveur lors des négociations. Ils peuvent aussi se charger de conclure la vente, pour que vous n’ayez pas besoin de vous en occuper.

 

Mal se protéger

Un acheteur doit s’assurer que ses intérêts sont bien protégés, car le vendeur fera certainement de même. Il vaut mieux passer un long moment à réviser un contrat avant de le signer, afin de s’assurer que tout ce qui a été conclu verbalement y a été inclut de façon claire et concise. Vérifiez bien qu’il n’y ait pas de clauses ou d’échappatoires qui vous rendraient responsables d’éléments qui n’ont pas encore été négociés.

 

Faire un achat désespéré

La pire erreur possible est d’acheter sous pression parce qu’on est fatigué de faire des recherches ou qu’on ne veut plus être locataire. Il n’est pas rare qu’un acheteur se retrouve avec une maison qui ne lui convient pas tout simplement parce qu’il en a eu assez du long processus. Plutôt que de faire un achat que vous regretterez, pensez à engager un courtier immobilier. Il s’occupera de la recherche de maison à votre place, ce qui vous permettra d’économiser temps et énergie.

 

Laisser tomber l’inspection professionnelle

home inspection

Même si l’acheteur a effectué sa propre inspection, il devrait engager un professionnel pour s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes cachés. De petites craques dans les fondations coûteraient cher à réparer et des problèmes de cheminée augmenteraient les risques d’incendie. L’inspection professionnelle pourrait éviter bien des problèmes aux nouveaux propriétaires.

 

Ignorer le rôle d’un courtier immobilier

Un courtier immobilier travaille dans l’intérêt du vendeur. En vérité, ils sont légalement obligés de protéger les intérêts de leurs clients. Tenez-en compte lorsque vous parlez à un courtier immobilier, vous pourrez ainsi filtrer leurs conseils en conséquence. Un acheteur aurait toutefois avantage à engager son propre courtier immobilier pour défendre ses intérêts.

 

Se lancer seul dans le processus

Acheter une maison peut être un vrai défi physique, émotionnel et mental. C’est un processus long et épuisant dans lequel est utilisé un jargon légal et financier parfois difficile à suivre. C’est pourquoi les acheteurs ont besoin d’aide. Que ce soit en demandant l’aide d’un acheteur expérimenté, en parlant à un conseiller financier ou en engageant un courtier immobilier, chaque acheteur devrait chercher un peu de support au cours du processus.

 

Ne pas penser à vendre

Curieusement, un acheteur devrait toujours garder en tête le moment où il vendra la maison. Pendant le processus d’achat, l’acheteur devrait s’imaginer à la place du vendeur. Il pourra ainsi éviter quelques pièges mentionnés plus haut, ce qui l’empêchera de faire un mauvais investissement.

L’achat d’une maison est un processus épuisant, mais les acheteurs se doivent de rester sur leur garde pour défendre leurs propres intérêts et prendre de bonnes décisions. Ces conseils vous aideront à trouver la maison de vos rêves, celle qui correspond autant à vos besoins qu’à votre budget.

adminDix erreurs à éviter quand vous achetez une maison